Menu utilisateur

Accès à distance en utilisant le proxy de l'UCL :

https://proxy.bib.ucl.ac.be/proxy-dial

Publier dans une revue Open Access !

 

Pourquoi pubiler dans une revue Open Access

Différents modèles de revues Open Access

Trouver une revue Open Access de qualité

 

 

Pourquoi publier dans une revue Open Access? 

Ces dernières années, avec le développement d’internet et des périodiques électroniques, le paysage de la publication scientifique s’est complexifié.

Les possibilités pour publier ses résultats de recherche se sont multipliées, engendrant de nombreuses interrogations sur la manière de choisir une revue. Et ce questionnement devrait tenir compte des modèles économiques des périodiques dans lesquels vous êtes susceptibles de publier.

En effet, le but de la communauté scientifique devrait être de produire et de partager le plus largement et rapidement possible un savoir de qualité, et pas d’enrichir les grands éditeurs qui, de surcroit, limitent la diffusion de ce savoir.

En étant attentif au modèles économiques des revues scientifiques, et en choisissant de publier dans des revues Open Access, vous participez à reprendre le contrôle sur le processus de la publication scientifique !

Publier en Open Access est un moyen d’améliorer la dissémination et la visibilité de vos résultats de recherche.

Les publications scientifiques disponibles en Open Access sont plus consultées et plus téléchargées que les articles publiés dans des revues traditionnelles disponibles via un abonnement payant. L’accès à ces revues représente un frein pour les membres académiques et scientifiques des institutions qui n’ont pas souscrit l’abonnement, pour les professionnels, et pour les chercheurs des pays en voie de développement. Vous trouverez plus d’information sur l’impact de l’Open Access sur la visibilité des publications scientifiques ici et ici.   

 

Différents modèles de revues Open Access

Il existe différentes possibilités pour publier dans une revue Open Access, et toutes ne se valent pas :

Les revues hybrides : sont à éviter! Le modèle économique de ces revues relève plutôt d’une entourloupe des éditeurs traditionnels : il s’agit de revues accessibles par abonnement classique, mais dans lesquelles les auteurs peuvent choisir de publier leurs articles en Open Access moyennant le paiement d’APC. Par conséquent, les universités souscrivent aux abonnements de ces revues pour avoir accès au contenu publié, et les chercheurs de ces mêmes universités payent pour que leurs articles soient disponibles en Open Access au sein de ces revues. Au final, les universités offrent donc une double source de revenus à ces revues hybrides : les frais d’abonnements et les APC !

Le modèle auteur-payeur : l’Open Access avec frais de publication (APC) : les APC (Article Processing Charges) sont des contributions financières demandées aux auteurs par certains éditeurs, pour couvrir les frais du travail éditorial réalisé.

Cependant, certains grands éditeurs profitent allègrement de ce modèle : au départ, le montant des APC demandé était raisonnable mais celui-ci n’a cessé d’augmenter au fil des années … il s’agit maintenant d’une nouvelle source de profit pour ces éditeurs. Les montants demandés (jusqu’à plus de 4000$) dépassent souvent très largement les coûts éditoriaux engendrés par la publication d’un article. De plus, des éditeurs d’une éthique scientifique plus que discutable ont détourné ce modèle pour créer des revues de piètre qualité dans l’unique but de s’enrichir : consulter ici comment reconnaitre et éviter ces revues prédatrices.

Bien sûr, certaines revues facturent des APC qui restent raisonnables !

L’Open Access sans frais de publication :  70% des revues Open Access ne demandent pas d’APC aux auteurs pour publier leurs articles.  Contrairement à une idée reçue, le modèle auteur-payeur est loin d’être le seul possible : il existe au moins 8 modèles économiques différents pour la publication OA.

 

Trouver une revue OA de qualité dans laquelle publier 

Certaines revues Open Access ont acquis une notoriété aussi importante que des revues classiques par abonnement. Soyez conscient que c’est aussi à vous, en tant qu’auteur, que revient le pouvoir de modifier les pratiques et de façonner le monde de la publication scientifique de demain !

enlightened   Vous trouverez par ici différents éléments à considérer dans le choix d’une revue.

enlightened   Consultez les bases de données qui sélectionnent les revues selon des critères de qualité scientifique et éditoriale :

DOAJ : Il s’agit d’un répertoire en ligne qui indexe et donne accès à des revues Open Access de haute qualité. Une revue qui est répertoriée dans DOAJ respecte les normes éthiques et professionnelles, et possède un processus de peer-review de qualité.

Quality Open Access Market (QOAM) : Ce service est en premier lieu destiné aux chercheurs désirant publier dans une revue Open Access de haute qualité mais aussi à un coût raisonnable. Chaque revue reçoit un JCS (Journal Score Cards), attribué par la communauté scientifique après analyse de 4 critères principaux : Information éditoriale, le peer-reviewed, la gouvernance et enfin le processus éditorial. Un cinquième critère est également pris en compte en parallèle des 4 premiers : la valorisation. Cette valorisation est jugée sur le partage d’expériences par les auteurs qui ont déjà publié dans la revue en question. L’outil en ligne permet de filtrer par disciplines afin de ne pas discréditer les revues moins sollicitées liées à des domaines très spécifiques pour lesquels la communauté de chercheurs est plus petite. Des éléments financiers liés aux coûts de publication sont également donnés à titre informatif.

 

Eigenfactor Index of Open Access Fees: Vous y trouverez une liste de revues Open Access, pour tous les domaines, avec ou sans frais de publication. 

 

Open Access Spectrum Evaluation Tool :  Cet outil vous permet d’évaluer le degré d’ouverture à l’Open Access d’une revue. L’analyse de l’outil OAS se focalise principalement sur les différentes politiques d’édition de revues savantes. Vous pourrez alors vérifier si une revue qui se présente comme « ouverte » l’est vraiment mais aussi et surtout son degré d’ouverture.

 

enlightened    Enfin, consultez les revues disponibles sur la plateforme de publication des périodiques scientifiques de l’UCL:  OJS-UCLouvain !  Plus d’infos sur OJS-UCLouvain