User menu

Vente d’animaux : la présomption d’antériorité du défaut n’est par principe pas incompatible avec la nature de la chose

Bibliographic reference Delforge, Catherine. Vente d’animaux : la présomption d’antériorité du défaut n’est par principe pas incompatible avec la nature de la chose. In: Les pages : obligations, contrats et responsabilités, Vol. 2016, no.9, p. 4 (NaN)
Permanent URL http://hdl.handle.net/2078.3/174029