Cahiers du LLL n° 4 – 2018